Kamel Daoud, 33e lauréat du prix Méditerranée

Kamel Daoud, 33e lauréat du prix Méditerranée

dans Actualités

Kamel Daoud, 33e lauréat du prix Méditerranée

On connaît les lauréats 2018 des prix Méditerranée 2018. Kamel Daoud est ainsi le 33e lauréat du prix Méditerranée avec son roman Zabor ou les Psaumes chez Actes Sud. La traduction de roman de Daniel Mendelsohn, Une odyssée, Un père, un fils, une épopée, a reçu quant à elle le prix Méditerranée étranger. Les auteurs Cyril Dion, Pierre Ducrozet, Cali, Emmanuel Moses et Bashkim ont également été récompensés.
 


 
Créé en 1985 par le Centre Méditerranéen de littérature, le prix est parrainé par la Ville de Perpignan, le Conseil Départemental des Pyrénées-Orientales, la Région Occitanie et la Caisse d’Épargne Languedoc-Roussillon. Il a su au fil des années s’étoffer et se diversifier en termes de catégorie et d’aire linguistique. On connaît déjà les lauréats, mais la remise des prix aura lieu le samedi 6 octobre à l’hôtel Pams.

Annoncé vendredi à Paris, le palmarès de cette année 2018 est le suivant :

Le 33e prix Méditerranée revient à Kamel Daoud pour son roman Zabor ou les Psaumes chez Actes-Sud.

Le prix Méditerranée étranger 2018 revient à l’écrivain américain Daniel Mendelsohn pour Une odyssée, Un père, un fils, une épopée, traduit par Clothilde Meyer et Isabelle D. Taudière chez Flammarion.

Une mention spéciale du jury est attribuée à l’écrivain albanais Bashkim Shehu pour Le jeu, la chute du ciel traduit par Michel Aubry aux Éditions des quatre vivants.

Le Prix Méditerranée du Premier roman revient à Cyril Dion pour Imago chez Actes Sud.

Le Prix Méditerranée de l’essai 2018 revient à Pierre Ducrozet pour Barcelone, histoire, Promenades, anthologie et dictionnaire chez Robert-Laffont.

Le prix Méditerranée Poésie 2018 revient à Emmanuel Moses pour son recueil Dieu est à l’arrêt du tram publié chez Gallimard.

Le Prix Méditerranée Roussillon 2018 revient à Cali pour son premier roman Seuls les enfants savent aimer aux éditions du Cherche-Midi.

Le prix Méditerranée du livre d’art 2018 distingue dans la série « Beaux livres » Shakespeare à Venise, « Le Marchand de Venise » et « Othello », illustrés par la Renaissance vénitienne (Diane de Sellier) et dans la série « Catalogues », Jacques Majorelle de Félix et Amélie Marcilhac (Norma)

Le jury du prix Méditerranée était cette année présidé par Dominique Fernandez, membre de l’Académie française.
 

Kamel Daoud : Zabor ou les psaumes

 

L’an dernier, c’est le romancier suisse Metin Arditi qui avait reçu le prix pour L’enfant qui mesurait le monde aux éditions Grasset et l’écrivaine grecque Ersi Sotiropoulos avait décroché le prix étranger pour Ce qui reste de la nuit chez Stock.

Retrouver la liste des prix littéraires français et francophones
 



Source : https://www.actualitte.com/article/culture-arts-lettres/kamel-daoud-33e-laureat-du-prix-mediterranee/88052

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*